in

Google et Facebook déclarent la guerre…

…aux faux sites d’informations

Aujourd’hui on va un peu parler de l’actualité Google, en effet Google se joint à Facebook pour combattre les faux sites d’actualité.

Alors c’est une information qui nous est rapportée par le SEARCH ENGINE JOURNAL ce matin et qui cite un changement dans la documentation officielle de Google AdSense

Google AdSense c’est le système publicitaire de Google qui permet à des éditeurs de sites d’afficher de la publicité et donc d’être rémunérés

Et bien Google a décidé d’exclure de son programme tous les sites qui peuvent induire les utilisateurs en erreur ou les décevoir.

Ça pourrait potentiellement faire beaucoup de monde, mais heureusement Google fournit des exemples de sites qui ne sont pas acceptables histoire d’éclairer notre lanterne.

Et là ils citent spécifiquement :

  • les faux sites d’actualité
  • les sites qui font la promotion de contenu du style « Devenir riche gratuitement grâce à notre nouvelle méthode en 3 points »
  • les sites qui promeuvent de faux produits Google
  • ou tout site qui fait croire qu’ils sont soutenus par une organisation ou un individu alors que ce serait faux

Google s’allie donc à Facebook pour se battre contre les sites de fausse actualité.

Alors qu’est ce que c’est concrètement ces faux sites d’actualité, c’est des sites qui vont sortir une actualité à fort potentiel de buzz en sachant pertinemment que l’information et fausse et, pire, en se faisant passer pour ce qu’ils ne sont pas.

Concrètement ça répond à une série de faux articles dont le dernier était un article du « Denver Guardian » disant qu’un agent du FBI qui enquêtait sur les emails d’Hillary Clinton avait été retrouvé mort dans son appartement.

L’article avait été partagé presque 300 000 fois sur les réseaux sociaux alors que l’information est fausse et que le Denver Guardian n’existe même pas.

Ce changement de politique de Google n’empêchera pas les faux sites d’actualité d’apparaitre, mais il leur coupera les sources de revenus. Du coup les personnes derrière ces sites n’auront plus d’intérêt financier et on peut estimer que cela devrait freiner leur prolifération.

C’est un premier pas vers une action concertée pour empêcher internet d’être submergé par les fausses actualités.

Alakees agence digitale à Bagnolet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Written by Emmanuel Dubuc

Directeur marketing digital et générateur de clients chez Alakees

4 techniques publicitaires Facebook pour mobile qui marchent

11 mythes SEO qui peuvent détruire votre business [infographie]